Le PSE travaille en collaboration avec les écoles et les régions pour le suivi des procédures et des recommandations officielles définies par l’AVIQ et l’ONE.

Seuls les test PCR sont considérés comme tests de référence. Les autotests et tests salivaires ne sont pas pris en compte.     

Retour de voyage au 31/08/21

Les changements les plus récents au 01/10/2021

  • Les enfants qui ont été classés comme contacts à haut risque après une exposition en crèche, maternelle, primaire et situations similaires peuvent désormais sortir de quarantaine après un premier test négatif. Un deuxième test au 7ième jour après la dernière exposition reste nécessaire. Les mesures pour les clusters ne seront prises qu’après un deuxième élève infecté dans les 7 jours (au lieu de 14 jours auparavant). (01/10/2021)
  • La période de quarantaine d’un contact à haut risque non vacciné qui ne peut être isolé d’un cohabitant infecté est raccourcie (par exemple, un jeune enfant avec un frère ou un parent COVID+). Si un test PCR négatif est obtenu à la fin de la période d’isolement du cas index (jour 10), la quarantaine peut être levée. Toutefois, un test supplémentaire 7 jours plus tard est toujours requis. (01/10/2021) 
  • Les voyageurs sans certificat de rétablissement ou de vaccination et qui reviennent d’une zone rouge EU/Schengen/pays tiers exemptés doivent se faire tester deux fois. (31/08/2021) 
  • Les contacts à haut risque doivent se faire tester deux fois, même s’ils ont été complètement vaccinés. (31/08/2021)
  • Si un seul enfant en école primaire a un test positif COVID-19, les autres camarades de classe et l’enseignant sont considérés comme des contacts à faible risque. Les contacts à faibles risque peuvent poursuivre toutes leurs activités mais doivent éviter les contacts avec des personnes à risque d’une forme sévère de COVID-19.  La section « Suivi des contacts en MILAC et à l’école » a été mise à jour. (31/08/2021)
  • Les personnes asymptomatiques qui ont eu une infection précédente il y a <180 jours sont en général exemptées de quarantaine et de test après un contact à haut risque. Pour éviter des résultats faux-positifs (‘prolonged shedding’) chez les personnes avec une infection dans les 180 jours précédants, un test se fait uniquement en cas de symptômes (mêmes faibles) en combinaison avec un lien épidémiologique avec un cas confirmé, ou en cas de symptômes sévères (01/07/2021).

Procédures

Le PSE se base sur la procédure de la gestion des cas et sur les algorithmes suivants pour décider des directives communiquées aux écoles:

Classification du risque

La gestion des contacts se base toujours sur une différenciation des mesures entre un contact à faible risque (LRC – low rik contact) et un contact à haut risque (HRC – high risk contact).

La classification du risque est aussi différente selon l’âge des enfants concernés.

Les conditions de quarantaine sont également différentes selon le statut vaccinal de la personne.

NB : il est prévu que les écoles et les équipes PSE réalisent ce travail de tracing durant le temps scolaire (pas en soirée ni week-end).

Classification du risque

Seuls les test PCR sont considérés comme tests de référence. Les autotests et tests salivaires ne sont pas pris en compte.    

1. École maternelle et primaire :

Un enfant est un cas confirmé de COVID-19 :

Tous les enfants et le personnel encadrant/les enseignant(s) ayant un enfant cas confirmé de COVID-19 dans leur classe fixe1 sont contact à BAS RISQUE : aucune mesure (pas de T, ni de Q) sauf éviter tout contact avec des personnes vulnérables.

En cas de symptômes COVID-19 dans les 14 jours après le dernier contact : se faire tester.

En cas de cluster (à partir de 2 cas confirmés avec un lien épidémiologique dans une même classe au cours d’une période de 7 jours).

o Enfants :

–> Quarantaine de 10 jours avec 2 tests au J1 et J7. En cas de résultat négatif du test au J1, la quarantaine prend fin et l’élève peut retourner à l’école mais doit absolument refaire un test au J7; sans test, la quarantaine dure 10 jours.

–> En cas d’infection récente (<180 jours) : pas de test ni de quarantaine.

o Enseignant/encadrant : mesures société générale

Le personnel encadrant (professeur, accueillante extra-scolaire…) est un cas confirmé de COVID-19:

Les < 6 ans (niveau maternel) sont HRC : quarantaine de 10 jours avec 2 tests au J1 et J7. En cas de résultat négatif du test au J1, la quarantaine prend fin et l’élève peut retourner à l’école mais doit absolument refaire un test au J7; sans test, la quarantaine dure 10 jours.

Les 6 -12 ans (niveau primaire) sont « généralement » considérés comme HRC (la classe fixe entière); l’enseignant se promène dans la classe et une évaluation individuelle est souvent irréalisable dans la pratique: quarantaine avec 2 tests au J1 et J7. En cas de résultat négatif du test au J1, la quarantaine prend fin et l’élève peut retourner à l’école mais doit absolument refaire un test au J7; sans test, la quarantaine dure 10 jours.

Si une analyse de risque individuelle est faisable, une identification des LRC et HRC sera effectuée, ceci afin de limiter la fermeture de la classe entière.

2. Enseignement secondaire :

– Un jeune ou enseignant/encadrant est cas confirmé COVID-19 :

Dans l’enseignement secondaire, lorsqu’un cas confirmé (enfant ou enseignant) est identifié, une analyse de risque avec identification des LRC et HRC est effectuée.

Seuls les HRC doivent être testés ; les HRC sont les personnes avec contacts (câlins) physiques réels ou les contacts cumulatifs avec un cas confirmé pendant > 15 min à < 1,5 m (et sans masque) dans ou hors de la salle de classe :
o Si entièrement vacciné : en quarantaine et 2 tests au J1 et J7. Si le résultat du test au J1 est négatif, la quarantaine s’arrête. Sans test, la quarantaine dure 10 jours.
o Si certificat de rétablissement : prélèvement de test uniquement en cas de symptômes (pour éviter les faux positifs), pas de quarantaine.
o Si non ou pas complètement vacciné : en quarantaine et 2 tests au J1 et J7. Si le test au J7 est négatif, la quarantaine s’arrête. Sans test, la quarantaine dure 10 jours.

1 Lors d’activités extrascolaires, si un enfant est un cas confirmé de Covid-19, tous les enfants et le ou les adultes accompagnateurs sont Bas risque.
2 Suivre les règles en vigueur dans la société générale :Entièrement vacciné : Q et test au J1 et J7. Arrêt Q si le test au J1 est négatif.Vaccination incomplète : Q et test au J1 et J7. Arrêt Q si le test au J7 est négatif.Rétablissement : pas de Q ni de test.

3. Enseignement supérieur hors universitaire:

Les mesures d’organisation sont données par la circulaire 8239 :  (http://www.enseignement.be/upload/circulaires/000000000003 FWB%20-%20Circulaire%208239%20(8494_20210830_155921).pdf)

Le masque est obligatoire sauf exceptions (ex : arts dramatiques) mais avec respect de la distanciation sociale et les haut risques sont donc « limités à » :

  • les élèves avec lesquelles un repas a été partagé à l’école sans respect de la distanciation sociale
  • les contacts avec lesquels il y a eu non-respect des gestes barrières (contact physique, non-respect de la distance sociale sans port de masque)

L’identification des contacts par le PSE est limitée au temps scolaire. Ce qui se passe en dehors de l’école, y compris avec des étudiants de l’école, n’est pas du ressort de la PSE mais de la communauté générale.

Gestion des cas et quarantaine : règles applicables à la population en général, disponibles
sur le site :
https://covid-19.sciensano.be/fr/procedures/gestion-dun-cas-covid-19.

Check-list : Recherche des contact à haut risque

Ce document a pour but d’identifier les contacts à haut risque d’un cas confirmé de la covid-19. Cette identification est importante afin d’éviter d’autres contaminations.

  • Une personne ayant été en contact avec une autre personne pendant au moins 15 minutes cumulées à une distance de <1,5 m « face à face », par exemple dans une conversation, sans utilisation correcte d’un masque buccal (nez et bouche complètement couverts) par l’une ou l’autre personne. Cela comprend, entre autres, des personnes avec lesquelles on a partagé un repas et éventuellement des voisins au travail. En cas de séparation complète par une paroi en plexiglas, ceci n’est pas considéré comme un contact « face à face ».
  • Une personne qui a été en contact physique direct avec un patient COVID-19.
  • Une personne qui a voyagé avec un patient COVID-19 pendant plus de 15 minutes, dans n’importe quel moyen de transport, assise à deux sièges (dans n’importe quelle direction) du patient, même si toutes les personnes impliquées portaient un masque buccal approprié.

Directives générales

Préalable

  • Seuls les test PCR sont considérés comme tests de référence. Les autotests et tests salivaires ne sont pas pris en compte.  
  • Comme principe fondamental, la participation régulière à l’enseignement doit être visée et rendue possible autant que faire se peut. Cela signifie que la fermeture (partielle) de classes/d’écoles ne peut être appliquée qu’en tant que mesure ultime, avec une attention particulière au contexte épidémiologique COVID-19 local/régional.
  • Il est essentiel de poursuivre une surveillance étroite afin de pouvoir réagir rapidement à des changements difficilement prévisibles liés, entre autres, aux assouplissements en cours, aux variants émergents, à la couverture vaccinale et à l’efficacité des vaccins.
  • Les éléments suivants ont été pris en considération par le RAG (risk assessment group) et le RMG (risk management group) :

• La charge de morbidité inférieure, mais pas inexistante, et le risque moindre d’hospitalisation pour les jeunes de moins de 18 ans.

• La charge de travail des services médicaux préventifs et les retards encourus dans d’autres tâches préventives, telles que la vaccination de routine, le dépistage de l’amblyopie, le suivi de la santé physique et mentale.

• Les dommages collatéraux supplémentaires dans le développement des enfants dus à l’enfermement, à l’enseignement à distance et aux restrictions durables imposées, qui se manifestent notamment par de l’absentéisme scolaire et un sentiment de mauvaise santé psychologique ainsi qu’une accentuation des inégalités sociales existantes.

• La couverture vaccinale et la position du CSS (Avis 9655) de ne pas restreindre les droits et libertés des enfants et adolescents lorsqu’une couverture vaccinale élevée est atteinte parmi les personnes âgées de plus de 18 ans.

• Une approche fondée sur le risque par analogie avec d’autres maladies infectieuses, car les personnes vaccinées et non vaccinées présentent un risque d’infection différent (moins de chances d’être infecté si elles sont vaccinées) et probablement aussi un risque de transmission différent (après une phase initiale avec probablement la même charge virale).

• L’accessibilité à la vaccination pour les jeunes de plus de 12 ans.

• Les assouplissements actuels.

• La nécessité de procédures facilement applicables et suivies de manière optimale.

  1. Directives générales

Rappel :

La gestion des contacts se base toujours sur une différenciation des mesures entre un contact à faible risque (LRC – low risk contact) et un contact à haut risque (HRC – high risk contact).

La classification du risque est aussi différente selon l’âge des enfants concernés.

  • Les directives s’appliquent quel que soit le niveau d’alarme en Belgique
  • Pas de dépistage systématique en particulier chez les personnes déjà vaccinées.
  • Tous les enfants de plus de 6 ans présentant des symptômes de COVID-19 doivent se faire tester et les HRC se font tester selon les règles pour les HRC :
  • Prélèvement de test (T).
  • En isolement/quarantaine (Q) au moins jusqu’à ce que le résultat soit connu.
  • Pour les élèves de secondaire contacts à haut risque à l’école : pas de changements de procédure (Voir 2. Recherche de contacts)
  • Pour les élèves de maternelle et primaire contacts à haut risque à l’école/ lors de l’accueil extrascolaire (avant, après l’école, mercredi après-midi) (adulte positif, cluster) :  https://covid-19.sciensano.be/fr/procedures/suivi-de-contacts-en-milieux-daccueils-et-lecole:
    • Test le plus rapidement possible et à J7
    • Quarantaine jusqu’au résultat du 1er test
    • Exception de quarantaine si infection de < 180 jours

Ceci n’est pas valable si l’enfant est contact à haut risque dans le ménage.

Si un des contacts à haut risque présente des symptômes au COVID-19 après le premier test négatif et est testé positif endéans la période des 7 jours, ou si le deuxième test à J7 est positif, alors il est nécessaire de reprendre la procédure en vigueur. Tous les enfants en contact avec ce cas seront de nouveau considérés comme contacts à haut risque donc :

  • Test le plus rapidement possible et à J7 (le test précédemment prévu au J7 du cas précédent ne doit pas être réalisé)
  • Quarantaine jusqu’au résultat du 1er test.

Néanmoins, les services PSE et les CPMS WBE peuvent faire appel à l’inspection d’hygiène pour envisager une fermeture de classe avec une quarantaine plus longue si une situation de contamination au sein d’une classe est jugée comme compliquée.

  • Pour les cohabitants non ou partiellement vaccinés et pour les enfants de < 12 ans après un cas confirmé de COVID-19 au sein du ménage :
    • Si le cas index est en mesure de s’isoler complètement de ses cohabitants : pas de changements de procédure. (Voir 2. Recherche de contacts)

Si cas index dans le ménage et que le cas index ne peut ou ne veut pas s’isoler de ses cohabitants : un premier test doit toujours être réalisé dès l’identification du contact à haut risque. Un deuxième test peut être réalisé à la fin de l’isolement du cas index (10ème jour). Si le test est négatif, la quarantaine pour la personne contact prend fin. Toutefois, un troisième test 7 jours après la fin de l’isolement du cas index (‘J17’), reste nécessaire. En absence de testing, la quarantaine sera prolongée de 10 jours après la fin de la période de l’isolement du cas index.

2. Quarantaine d’un contact à haut risque non vacciné qui ne peut être isolé d’un cohabitant infecté

Pour information (ces situations étant normalement gérées par le médecin traitant/le call center régional) :

  • Durée de quarantaine d’un contact à haut risque cohabitant (non-vacciné) :
    • Si les membres de la famille ne peuvent être séparés de la personne en isolement, la quarantaine peut prendre fin en même temps que l’isolement du cas index, à condition d’avoir un résultat négatif à un test PCR à cette date (donc deuxième test au 10ème jour après l’identification du cas contact, correspondant à la fin de l’isolement du cas index). Un test additionnel devra être réalisé 7 jours plus tard, soit 7 jours après la dernière exposition (règle générale pour les contacts à haut risque), ou 17 jours après le début de l’isolement du cas index.
  • Pour les cohabitants vaccinés : quarantaine levée après test du J1 négatif, et 2ème test à J17.  Vigilance envers les personnes fragiles jusque J24.

Processus de gestion de cas

Liens utiles

Sciensano : www.sciensano.be

Procédures COVID-19 Sciensano (retour zone rouge) : covid-19-procedures

Code Couleur par pays: www.info-coronavirus.be/fr/code-couleur-par-pays/

Info Coronavirus: www.info-coronavirus.be

Centres de testing de la région de Charleroi : www.fagc.be/testing

Centre médical de santé de Châtelet : www.dispenssoins.be

Ressources pédagogiques

Documents PDF :

Le COVID-19 expliqué aux enfants
Le COVID-19 expliqué aux ados
Covid-19 : Comment réagir face à l’info ?

Comment Psymmuniser ?
Quand te laver les mains?
Navigation au coeur de la santé mentale des élèves

Liens :

Documentation destinée aux professionnels :

L’hygiène personnel et le lavage des mains (profs)
S’informer et s’exprimer sur la Covid-19 : Les impacts sur la santé
Soutenir les compétences psychosociales des personnes vulnérables
Ressources pédagogiques
sur la COVID-19
– Université de Liège
Échanger pour changer : Covid-19 et société
Le Covid-19 et nous
Promouvoir le lavage des mains pour une pratique durable
Conseils d’hygiène au patient asymptomatiques quarantaine
Conseils d’hygiène au patient covid-19

Affiches :

Porter un masque…Oui mais comment ? (Ados)
Pourquoi porter un masque?
Porter un masque…Oui mais comment ? (Adultes)

Vidéo explicative pour le test PCR aux enfants: