Stress

Le médecin a diagnostiqué des problèmes de stress.

Une piste possible : la sophrologie.

Qu’est-ce que c’est ?
  • Un ensemble de techniques simples visant à permettre à l’individu de prendre en charge sa vie de façon plus autonome, plus positive, par la maitrise qu’il obtient sur son corps et sur son mental.
  • Mais aussi, un autre regard sur la vie. Une manière de voir les évènements positivement tout en restant réaliste.
  • Une philosophie dont le but est la recherche de l’équilibre, l’harmonie. Elle amène progressivement à une meilleure connaissance de soi facilitant ainsi la connaissance et la compréhension d’autrui.
A quels niveaux peut-elle aider ?

Au niveau prophylactique:

En gérant mieux son stress, on préserve mieux son capital santé.

En travaillant sur l’estime de soi ou la confiance en soi, pour la recherche d’un emploi, par exemple.

Au niveau pédagogique:

Préparation aux examens scolaires

Préparation à une intervention chirurgicale (ou chez le dentiste)

Préparation à la maternité et… à la paternité

Préparation à une compétition sportive.

Au niveau thérapeutique:

Aide à gérer l’anxiété, les peurs, les émotions fortes

La timidité, l’estime de soi

Les troubles du sommeil

Les troubles du comportement alimentaire

La spasmophilie

L’asthme

Les problèmes de dos dûs au stress

La douleur

Aide à l’arrêt du tabac ou de l’alcool (période de sevrage et maintien la motivation pour continuer)

Etc.…

Comment ?

Par un ensemble de pratiques:

  • La respiration abdominale
  • La relaxation physique (en position assise, debout ou couchée)
  • La visualisation
  • Détente mentale et lâcher prise
  • Pensée positive

La sophrologie considère l’homme comme entièrement responsable de lui-même.

La sophrologie apprend l’autonomie. Elle se refuse à tout endoctrinement.

Elle respecte fondamentalement les croyances et les valeurs de chacun.

Elle développe prise de conscience de soi, de son individualité, de ses rapports avec les autres, de son environnement. Le sophrologue ne détient pas la vérité et ne possède aucun «pouvoir magique». Il est là pour aider et accompagner, non pour faire le travail à la place de celui ou de celle qui consulte. La sophrologie ne se substitue pas à la médecine et ne donne aucun avis médical. La sophrologie est un moyen de trouver l’harmonie entre son corps et son esprit. Tout ce que vous apprendra la sophrologie, vous le découvrirez au fil des séances et de votre pratique quotidienne.

Remarque :

Remboursement :

– mutualité socialiste : 10€/séance (100€ maximum/an)

– mutualité chrétienne : pas de remboursement

– mutualité neutre : pas de remboursement

Pour trouver un sophrologue dans votre région:

Site internet utile: www.sophroconseillers.org

Top